L’acquisition d’une maison de seconde main sans risque

En achetant la maison ancienne il faut faire face à des problèmes avec le réseau éléctrique, le toit, l’isolation et beaucoup d’autres. Quoi faire avant de signer les documents pour limiter le risque?


Tout d’abord il est recommandé de réaliser l’expertise technique détaillée du bâtiment.




lampe
Autor: Rocco Demas
Źródło: http://www.flickr.com


Les plafonds et les murs doivent être sains et sans traces traces d'humidité. Vérifiez les fênetres, leur herméticité et le fonctionnement de tous les équipements. Demandez le propriétaire de préparer une liste d’équipements et des mobiliers inclus dans le prix. Il faut examiner également le réseau éléctrique et les sources lumineuses. Le chauffage est un autre élément clé parce que les coûts d’énergie sont généralement plus élevés que les autres dépenses quotidiennes. En même temps il est nécessaire de vérifier l’état de l’isolation thermique. Les fênetres étanches, l’isolation et le système de chauffage adéquat diminuent les pertes de chaleur et donnent une bonne isolation acoustique.


De plus il faut bien observer l’aspect extérieur du bâtiment. Le toit et la façade sont exposés aux influences externes. Ces parties garantissent le confort thermique et ont une influence sur l’aspect visuel du bâtiment. L’espace vert doit être en harmonie avec la maison. La grande surface exige le travail dur. D’autre côté dans le jardin vous pouvez créer un salon extérieur et un espace de jeux pour vos enfants.




Pour finir il faut vérifier la distance de commerces, d’écoles, de services, l’orientation de la maison et la proximité des sources de pollution qui pourraient déranger la vie paisible.


L’achat d’une maison ancienne peut être un véritable casse-tête mais en examinant ces consignes il est possible d’ éviter les pièges fréquents.